Recevoir des étudiant·es en trois groupes, tois fois une heure, répéter trois fois la même chose, avoir passé la nuit à préparer des supports interactifs, progressifs, dynamiques… et sortir de là dépité – de la complexité de transmettre l’entousiasme, les enjeux, l’intérêt…

Des points & des plans.

Publié Bohèmes, avec bb book A et Kirby. Commencé presque hier, fini aujourd’hui. CSS est un outil tellement rapide quand on fait des choses simples…

Causé avec JMSP, jusqu’à tard, au téléphone.

L’exploration du jour est un générateur de blob en svg. J’y pensais depuis longtemps, n’ai fait qu’adapter en vanilla js un code Angluar (sic) existant, et ce n’est pas encore tout à fait probant.

Je ne sais combien de temps durera mon assiduité à cet exercice du log quotidien, mais j’en entraperçois dès maintenant toutes les vertus.

Recherches autour d’un web useless ou weird.

On continue à s’intéresser aux travaux de Laurel Schwulst, mais il y en a beaucoup trop.

La batterie de l’ordinateur me refuse la station semi-allongée que me propose mon canapé. Mon dos l’en remercie.

Je découvre que David Larlet pour qui j’ai le plus grand respect malgré une tentative de collaboration malheureuse est désormais le développeur de Cafébabel pour qui j’ai travaillé …longtemps.

Douze idées par heure sur RWD. Difficile de toutes les mener à bien en parallèle.

On ne peut pas se balader toute la journée dans l’indieWeb et espérer que Firefox soit réactif face aux 593 onglets ouverts.

Exploration du jour.

Faire trois choses en même temps :

Répondu à une enquête métier sur le webdesign pour une jeune femme suivie par la mission locale de Morlaàs. Signalé que les principales qualités d’un webdesigner pourraient être l’empathie, la curiosité, le travail (et plus tard, la rigueur).

Une hypothèse de recherche–action pour radicalweb.design serait de systématiquement associer à tout travail de lecture/écriture une production pratique et exploratoire du webdesign. Cette émergence de blog en est une.

Tard dans la nuit, un échange avec Thimothé Goguely et Julien Taquet sur la question de la maintenance des sites web: leur durabilité, leur capacité à être maintenus, entretenus, réparés, voire à faire l’objet de migrations ou de refondations.